Ballade sur la banquise

Un beau dimanche, juste après le repas de midi. Beau, mais froid (-25ºC). Il reste une bonne heure avant que le soleil ne passe sous la ligne d’horizon. On se décide pour une ballade, histoire de digérer l’excellent repas concocté par Aurélien, notre pas moins excellent chef cuisinier.
Le plus difficile est de se décider à quitter le confort douillet de la base. il faut s’équiper en conséquence ; pour le corps, la question ne se pose pas , ce sera la « VTN » parka très chaude fourni par l’IPEV. Le problème reste les extrémités

, pieds, mains et tête. Pour les pieds se sera les « SOREL », bottes fourrées également fourni par l’IPEV, un peu juste quand il fait bien froid. Avec des chaufferettes placées au bout, aujourd’hui, a passe. Pour les mains, je ne sais jamais. je fini toujours par avoir froid. Les trop gros souffles rendent les mains inutilisables, impossible de faire quoique ce soit avec, encore moins des photos. Je choisi l’option sous-gants+chaufferettes+ gros moufles. Je ne lâche pas les chaufferettes quand je sorts mes mains de mes moufles pour prendre une photo. Pour la tête j’ai ma cagoule en soie et par dessus, une cagoule en polaire. Ainsi équipé, je me sens paré pour passer une paire d’heures sous -25ºC… Au bout de quelques minutes, j’ai froid …sur le front, juste au dessus des yeux. Je me dit qu’en marchant ça va passer. Quelques minutes de plus, le froid est toujours la, je fini par placer mon masque sur les yeux et la mettre en place la capuche de ma parka et tout rentre dans l’ordre. Je vais pouvoir profiter de cette fin de journée et de cette vue. Inoubliable.

Post Author: Vicent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *