Ils arrivent en nombre

Nous sommes le samedi 1 avril. Il fait un temps splendide, pas un souffle de vent et un petit -5°C seulement. Une journée idéale pour remettre un pied sur la banquise. C’est ce que nous faisons avec Pierre-Emmanuel et Alex.  On part se poster à quelques centaines de mètres de la base près du passage de ces magnifiques oiseaux qui affluent en nombre. Ils marchent en cadence, par groupe d’une à plusieurs dizaine, rarement seuls. Le gros des troupes arrive en ce moment, pendant une dizaines de jours encore. Ils viennent de parcourir plus d’une centaine de km avec leurs petites pattes, vont se regrouper pour former une colonie de plusieurs milliers d’individus, à quelques centaines de mètres de la  base Dumont-d’Urville. Ils passent devant nous, indifférents à notre présence. Ils sont énormes. On devine leur graisse balloter à chacun de leur pas. Encore un petit effort avant  qu’ils puissent se reposer, mais pas avant d’avoir passer le check-point Elodie (article sur le blog de Serge).

Post Author: Vicent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *